Opposition : petites trahisons entre amis ?

Courte satisfaction pour Pascal Buchet, « leader de l’opposition ». Après une victoire par 14 voix contre 5 (soient 19 votants ce qui est le vote le plus réduit de l’histoire du PS à Fontenay !) à JY Sommier pour la désignation de la tête de liste PS aux prochaines municipales, ce dernier a rejoint G.Mergy, désormais candidat lui aussi aux municipales.

 

Celui-ci, ancien adjoint aux finances de Buchet, avait déjà fait sécession à l’occasion des dernières présidentielles en compagnie de madame Sommier (épouse de JY. Sommier) et de Madame Bekiari, et avait brièvement rejoint en Marche puis le parti Radical…

 

Gilles Mergy, enarque dans l’immobilier social, prétend sans rire incarner une nouvelle façon de faire de la politique locale, après 25 ans de mandat municipal dont vingt comme fidèle lieutenant de Pascal Buchet, et 10 ans de pantouflage d’apparatchik peinard à l’association des régions de France (ben oui la majorité des régions, à l’époque étaient PS) : Bref un novice de la politique…

 

La seule nouveauté décelable est un style rédactionnel d’un lyrisme administratif à rendre jaloux les modes d’emploi multi-langues des constructeurs japonais (je me demande encore s’il n’annonce pas des trucs délirants à la fin mais je n’ai pas encore réussi à en lire un en entier !!)

 

Madame Bekiari, en désaccord avec la virulence et l’agressivité de certain de ses écrits, a décidé de faire à son tour sécession du groupe Mergy et de siéger en indépendante au conseil municipal.

 

Tandis que Stéphane Cicérone, dernier élu du groupe PS- Buchet au Conseil municipal, à qui Monsieur Mergy fait les yeux doux, se tâte pour le rejoindre après avoir réussi à lire un de ses textes sans s’endormir, madame Alvaro quant à elle, se demande avec son époux si elle ne porterait pas sa frustration universelle au service de Pascal Buchet, lassée des frasques du couple de septuagénaires associatifs Faye-Bourdet, anti-tout, encore et toujours…

 

Monsieur Fredouille, EELV, ne parle plus à Buchet et refuse de lui donner procuration en cas d’absence. Il se déchaîne contre monsieur Faye sur le blog de l’opposition…Le titre du dernier article parle de lui-même : «Mr Faye et Mme Bourdet ne manquent pas d’air ! » Sic !!!

 

Les deux élues communistes semblent fatiguées de l’ambiance…

 

Vous avez tout suivi ? Non ? C’est normal…Dans ce cas reprenez au début tranquillement et relisez sans vous presser. Interro écrite à la fin et si vous avez plus de trois fautes on vous oblige à lire un tract de G. Mergy en entier d’une traite…Sans blagues !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s