Que cette campagne n’est pas douce et du village de Fontenay on ne parle que peu …

Tous les candidats prétendent incarner l’avenir, le projet représentatif de Fontenay … chacun sa méthode, mais les mensonges et attaques personnelles sont légion, les propositions concrètes rares. Chacun critique le Maire sortant et clame qu’il fera mieux, moins cher, plus vite, plus beau…

La Liste AEC « Associative Ecologique Citoyenne » (pourquoi associative ? beaucoup de fontenaisiens engagés politiquement sont aussi engagés associativement et cela dans toutes les listes… pourquoi cette volonté monopolistique ?….).

Cette liste se fonde sur des discours hostiles relayés par des tracts anxiogènes et manipulateurs : discours alarmiste d’une sur-densification avec des chiffres annoncés (40000 habitants au Km2) supérieurs au Caire et à Manhattan à Scarron et aux Blagis… qui peut bien le croire ? Le tout arrosé de sous-entendus qui laissent à penser à une théorie du complot au sommet, digne des plus mauvais polars ou des attaques de caniveau …  Mais si vous parvenez à passer outre le ton particulièrement agressif de certains, calomniant sans vergogne avec des propos de comptoir, vous y trouverez une vision archaïque du scolaire et des crèches… La liste AEC (Associative, Ecologique, Citoyenne) ne s’intéresse pas aux fontenaisiens de plus de 10 ans… Toute autre dépense est jugée inutile, dispendieuse et superflue !

Enfin, M. Faye (mari de Mme Bourdet) devenu n°2 de la liste AEC (pour tromper l’ennemi, ira-t-il jusqu’à la 4ème place sur sa propre liste ?), se vante d’avoir fait exploser la majorité du Maire en 1993, d’avoir été dans l’opposition durant 20 ans de mandat de M. Buchet, et d’avoir fait sécession lors du mandat de M. Vastel… ne finira-t-il pas par s’opposer à lui-même ? Est-il capable, durablement et collectivement, de créer ou n’existe-t-il que par l’opposition permanente ?

La liste « un temps d’avance » (on appréciera, au passage le slogan d’Europe 2, utilisé par Bertrand Delanoë en 2007 et Alain Juppé en 2014…. pour le renouveau, on repassera…). M. Mergy allié à la section locale EELV, propose une liste recyclée… d’anciens colistiers de P. Buchet… Mais, l’air nouveau souffle et « tous ont changé : ils sont devenus moins roses, plus verts… », tout le monde peut se tromper, dit-on … mais pendant un quart de siècle, vla la bourde !

Le programme sera dévoilé en grande pompe fin janvier. Pour patienter nous avons le droit à des teasers : une ville sereine, bien gérée, participative, verte et où la misère, la maladie, la tristesse n’existent plus … de très belles intentions génériques et consensuelles … mais si vous lisez les petites lignes, aie… le rare concret est bondé de contradictions (première dissension de la liste ? Comment concilier des verts extrémistes dopés par les européennes avec un PRG devenu à chaque division radicale un peu plus inexistant ?) :

Dénonçant violemment l’achat de parkings à la cavée, M. Mergy les cite toutefois comme condition de la réalisation d’un centre-ville sans voitures… allez comprendre… il veut éradiquer la voiture en centre-ville dès 2020 … sans même réaliser une étude de l’impact sur les commerçants, mais assure que si, tout ira bien… Il annonce clairement l’application des restrictions d’accès des Crit’air dès Avril 2020 : Amis fontenaisiens, votre voiture a plus de 7 ans… vous êtes priés de ne pas rentrer chez-vous.

M. Mergy est évidemment d’accord avec tout, et tout le monde sur twitter : il fera tout, mieux que L. Vastel, mieux que son ancien leader P. Buchet, mieux que lui-même (G. Mergy était Maire-Adjoint aux Finances de 2008 à 2014) … Mais aucune proposition n’est mesurée, chiffrée, financée… Rêvons, la réalité frappera après.

Ce dernier point doit commencer à chatouiller sa propre équipe qui propose de créer un « comité associatif d’évaluation des programmes politiques ». Si … si…, des associations apolitiques (désignées par qui ? G. Mergy ?), qui se regroupent pour faire de la politique locale, en s’asseyant d’ailleurs sur leurs statuts et sans informer leurs membres… Bon en y regardant de plus près, vous constaterez que les présidents de ces 3 ou 4 associations sont des soutiens de la liste « un temps d’avance »… C’est un peu gros comme manipulation, non ? Quelle confusion en tout cas…

La liste RCGETCAF « Rassemblement Citoyen, de Gauche, Ecologiste et tous ceux qui aiment Fontenay » (on note le raccourci par rapport à 2014, puisque c’était « Rassemblement de la Gauche, des Ecologistes et de tous les citoyens qui aiment Fontenay-aux-Roses »… Si le titre est trop court vous avez aussi le sous-titre « Fontenay avec Vous » mais précédemment utilisé par la Liste de D. Lafon en 2014…..). P. Buchet, fidèle à son passé, ne propose rien hormis des phrases très politiques visant à réunir « le peuple de gauche » dont il estime être la meilleure incarnation…. Il se lance dans des fausses interviews où il déverse idéologie et démagogie, exclusivement centrées sur le bon vieux clivage droite – gauche. En Conseil Municipal, il lance des petits regards charmeurs et tente d’obtenir le soutien des élus de la liste AEC, il doit se sentir bien seul…malgré bientôt 26 ans de mandats, n’a-t-il pas compris que Maire honoraire (titre dont il se réclame) veut dire Maire retraité ?

La Liste Fontenay Demain conduite par Laurent Vastel, n’est pas parfaite, certes, mais elle réunit des personnalités très différentes, qui ont décidé de travailler ensemble localement, peu importe leurs opinions politiques au niveau national. Il n’y a pas de conversion à l’équipe Vastel, il y a une adhésion à un projet commun.

La municipalité actuelle a démontré son aptitude à mettre en œuvre des projets importants tels que la remise en valeur de l’espace public, qui est notre bien commun à tous, à nous les fontenaisiens, notre fierté d’habiter une jolie ville.

Pour l’équipe la redynamisation d’un centre-ville ne va pas sans :

  • une attention particulière aux commerces (création d’une SEM Territoriale fonctionnelle pour assurer une diversité des commerces)

  • une piétonisation anticipée avec des lieux de stationnement en quantité suffisante : sous le marché, sous la place de la cavée, avec optimisation du parking carrefour market, et des places minutes permettant la rotation du stationnement de la clientèle

  • mais aussi des transports et des solutions alternatives.

Le mail Boucicaut, délaissé aux rats et tags, abandonné depuis tellement longtemps, voit arriver son tour dans la rénovation : plus lumineux, plus attractif, ce lieu évité deviendra bientôt un lieu de promenade et shopping.

La place De Gaulle illustre cette dynamique positive, avec l’arrivée de la pizzeria Innovizza, d’un salon de thé, d’une librairie qui organise des évènements littéraires et ne désemplit pas, avec l’ouverture aujourd’hui d’un Burger Artisanal et dans quelques semaines l’agrandissement du kiosque à journaux, un parc en plein centre-ville le long du château Laboissière. Le fond de place, occupé par une tour des années 60 infestée de cafards (dont les vidéos circulent sur internet postées par des locataires à bout de nerfs) sera lui aussi rénové intégralement. Une partie sera même restructurée et viendra installer 7 nouveaux commerces et une brasserie-théâtre qui incarnera le bien vivre de cet espace redevenu très qualitatif.

Ce sont plus de 190 projets qui ont été menés en 6 ans, qui touchent tous les fontenaisiens, tous les quartiers, tous les âges.

Le quartier des Blagis (les Blagos comme on les appelait au collège), ce quartier populaire, oublié et toujours mis en marge de Fontenay… qui aurait pu penser qu’une équipe étiquetée par ses adversaires de « Droite hétéroclite » allait être la seule à se préoccuper de l’amiante qui empoisonne les locataires depuis des années ? La reconstruction du quartier, dans le respect des habitants est un très gros chantier, ambitieux mais nécessaire pour redonner vie, aussi, à ce quartier, car ses habitants ne sont pas de « seconde zone », ils ont le droit à un habitat décent et non toxique.

Les nombreuses rénovations des différentes résidences sociales et une vraie stratégie de sauvegarde de la mixité sociale à Scarron, ou le départ progressif des locataires d’ICADE fait place à une population plus fragile et à un risque de mise en tension de tout le quartier. Cette ghettoïsation qui commence avec la fuite scolaire, partiellement enrayée par la rénovation quasi complète de l’école de la Roue.

Cette stratégie urbaine cohérente, compatible avec un PLU qui permet le renouvellement urbain sans sur-densifier, qui protège nos espaces verts (comme le Parc Laboissière un nouveau parc de verdure là où le bailleur propriétaire souhaitait construire des immeubles !)

Aujourd’hui, j’ai confiance en l’équipe Fontenay Demain, peu politisée contrairement aux autres candidats qui sont inféodés à des intérêts particuliers ou à des dogmes rigides et dépassés. C’est une équipe largement soutenue, riche de ses différences, habitants de tous les quartiers, de tous âges, de toutes religions et toutes classes sociales. Ces différences nourrissent des projets uniquement centrés sur l’intérêt des fontenaisiens intégrant les contraintes multiples qui s’imposent à toute ville aujourd’hui. Cette liste, ne vous promettra pas la lune, mais elle a déjà démontré sa capacité à faire, et tiendra ses engagements.

En mars 2020, je voterai Fontenay-Demain avec Laurent Vastel

Cécile Collet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s