NOTRE MÉTHODE DE TRAVAIL ET POURQUOI NOUS SOMMES CONTRE LE PROJET D’ÉQUIPEMENT CULTUREL DE 3000M2 DE L’ÉQUIPE DE MONSIEUR MERGY, EN FOND DE PLACE DU MARCHE -place du général de Gaulle-

Sur la dernière mandature conduite par P.Buchet et son adjoint aux finances G. Mergy, les Fontenaisiens ont payé cher le manque de vision et d’anticipation urbaine pour Fontenay -aux-Roses.

Ce manque de prévisions, de questionnement urbain a conduit l’équipe Buchet&Mergy, par exemple, à reconstruire à la MEME PLACE le marché de notre ville.

Aucune réflexion sur le circuit des camions pour desservir le marché, un seul et unique accès pour l’arrivée et la sortie par la rue de Verdun, pas de livraison directe possible au marché et encore moins de stationnement. Mais un nouveau marché avec un encombrement et va et vient de camion tôt le matin et tard en début d’après-midi, qui entraine et provoque une nuisance sonore et écologique pour tous les riverains le samedi. Tout de même quitte à faire neuf autant le faire au bon endroit !

Nous avons avec Laurent Vastel, pour éviter ces erreurs d’implantation, dès notre arrivée, fait un état des lieux et acter le positionnement et l’implantation des équipements publics existants.

Il nous est apparu après réflexion et travail que l’effort devait être mis sur l’espace urbain public afin de relier nos équipements publics les uns aux autres, pour créer du lien social et une appropriation par chaque fontenaisien de sa ville.

Nous avons commencé à le faire sur cette première mandature en réhabilitant le réseau de route, rue et trottoir, et en créant des chemins piétons pour élaborer une continuité urbaine et une facilité d’accès aux équipements publics.

Cette liaison, qui est au service de tous les Fontenaisiens a pour finalité de traverser la ville de Fontenay-Aux-Roses, tout en reliant les différents espaces publics, que sont les lieux de culture, les lieux de rencontre/d’échange – les jardins/les places, les lieux de jeux, les lieux de sport.

Exemple du premier axe de circulation et d’accès aux espaces et équipements publics initié par l’équipe de Laurent Vastel :

  • Partir de la maison de quartier (lieu sociaux-culturel)…
  • Passer par la NOUVELLE roseraie (lieu de rencontre/ jardin) …
  • Arriver à la médiathèque (lieu de culture) par le bas de la rue Boucicaut réaménagé et planté… au NOUVEAU parvis de l’église (lieu de rencontre/ place)…
  • Aboutir au théâtre des sources RENOVE et cinéma le Scarron (lieux de culture)…
  • Accéder au parc St Barbe (lieux de jeux) et la coulée verte et ses équipements, terrain de foot, gymnase (jardin/lieux de sport) …
  • Direction centre-ville, par la ruelle de la demi-lune NOUVELLE promenade/exposition (lieu de rencontre/ d’échange)… ou passez par le NOUVEAU parc Laboissière (lieu de rencontre/ d’échange – jardin) …
  • Déboucher sur la maison de la musique et de la danse (lieux de culture)…
  • Découvrir le NOUVEL espace public en cœur de ville, Place du général de Gaulle(lieu de rencontre/ place)… en partie planté en pleine terre (lieu de rencontre/ jardin)… et la NOUVELLE place de la mairie (lieu de rencontre)…
  • Adorer la NOUVELLE librairie -salon de thé (lieu de rencontre/ commerce)…
  • Initier une PREMIERE PIETONNISATION d’une de ses rues perpendiculaire, haut de la rue de Verdun pour accéder aux terrasses boulangerie, salon de thé, restaurants (lieu de rencontre/ commerce)…
  • Remonter la rue Boucicaut (lieu de rencontre/ commerce)… vers la NOUVELLE place de la cavé (lieu de rencontre/ commerce/ transport) une des entrées de ville Chatillon/Paris…

Cet exemple illustre que rien ne s’improvise au niveau urbain, tout s’étudie, pour en partant de l’existant, comprendre comment une ville se façonne, et donc comment organiser une citée au service de ses habitants.

Alors, fort de la démonstration faite ci-dessus, si l’on est un élu responsable qui a à cœur de donner le meilleur, à partir de l’existant, pour le développement de sa ville.

Comment pouvez vous Monsieur Mergy  nous dire:

– Après tout, ok, je suis d’accord, c’est vrai que pour définir véritablement la place du général de Gaulle (place du marché) il faut un bâtiment.

-Ok, d’accord, mais je n’ai pas envie d’avoir de nouveaux logements, pas 100 pas 1000, mais même pas seulement 25 logements qui permettraient à quelques nouvelles familles de nous rejoindre.

– NON «si je serai Maire», je veux bien un bâtiment, mais il faut que cela soit un équipement culturel sur trois étages en partie haute et d’une surface d’environ de 3000 m².

Comment Monsieur Mergy pouvez-vous :

– Faire fi des équipements culturels existants, d’ignorer leur relation de proximité, et le bien-fondé de leur implantation. On démoli, on rase et on veut un équipement culturel sur trois étages de 3000 m². C’est joli et ça vous fait plaisir ainsi qu’à vos colistiers qui habitent dans le coin…

Alors Monsieur Mergy

– Accessible par où  les 3000m² d’espace culturel? He bien par la Rue Barthélémy!

Mais c’est apriori un accès privé de la résidence Saint Prix – Ah bon! MOI «si je serai Maire» je négocierai un droit de passage pour les camions de 3 tonnes pour la livraison des décors du théâtre, pour leur stationnement on verra (comme pour le marché !)…

Pour votre information à l’heure actuelle pour le théâtre des Sources existant et rénové, les 3 tonnes accèdent par l’avenue Jeanne et Maurice Dolivet – une des plus grande desserte de notre commune et ont une aire de stationnement adaptée pour décharger les décors.

– Avec quel financement les 3000m² d’espace culturel?

Pas de problème, on démolit le théâtre, on demande à des promoteurs à la place du théâtre d’y construire des logements et avec l’argent on reconstruit un théâtre qui fait partie de 3000m² d’équipements culturels sur la place de Gaulle.

Pour mémoire, nous avions en son temps expertisé le projet du théâtre, que vous nous aviez fait parvenir, le service urbanisme de la ville en première approximation l’avait estimé entre 12 et 15 millions d’euros…

Un dernier point, Monsieur Mergy,

Lors de la réunion publique où vous présentiez le projet de théâtre en fond de place de Gaulle et où j’étais présente;

Avez-vous entendu les personne qui vous sont pourtant attachées, vous dire de façon très argumentée qu’ils souhaitaient bien plus d’équipements culturels sur notre ville, mais pas en centre-ville, où il y en a déjà un certain nombre, mais dans d’autres quartiers de Fontenay-aux-Roses moins nantis!

Venez donc découvrir le programme de l’équipe de Laurent Vastel «Fontenay-demain» où vous verrez combien nous sommes attentifs à l’équilibre du positionnement des lieux et équipements de culture et de rencontre pour tous et pour tous les quartiers de Fontenay-aux -Roses.

Rdv MERCREDI 29 JANVIER à 20H30 salle Pierre Bonnard

 

MURIEL GALANTE-GUILLEMINOT
Maire adjointe à la culture / communication/ patrimoine/esthétique urbaine
Conseillère territoriale vallée Sud Grand Paris
Architecte /Urbaniste
Responsable culturelle des hôpitaux Corentin-Celton/ Georges Pompidou/ Vaugirard –Gabriel-Pallez

Une réflexion sur “NOTRE MÉTHODE DE TRAVAIL ET POURQUOI NOUS SOMMES CONTRE LE PROJET D’ÉQUIPEMENT CULTUREL DE 3000M2 DE L’ÉQUIPE DE MONSIEUR MERGY, EN FOND DE PLACE DU MARCHE -place du général de Gaulle-

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s