Le Parti Animaliste a décidé de soutenir la liste FONTENAY DEMAIN conduite par Laurent VASTEL pour les élections municipales 2020 de Fontenay-aux-Roses.

Le Parti Animaliste est un très jeune parti créé il y a 3 ans, c’est un parti à vocation unique : la cause animale.
« Animé par un désir de justice et de progrès, le Parti Animaliste promeut une évolution de société qui prend en compte les intérêts des animaux et qui repense la relation entre les animaux et les humains. »

Le parti ne se place pas sur l’échiquier politique traditionnel : ni à gauche, ni à droite, ni au centre.
On pourrait dire que c’est un parti trans-courants, mais c’est davantage un parti monothématique, il ne prend pas de position sur l’ensemble des points de politique. Il ne prend position que sur les points impactant directement la cause animale : il n’y a donc pas de position sur la mobilité, sur la sécurité, l’urbanisme, la voirie etc… Par contre, il y a des positions sur certaines décisions municipales impactant la vie locale telle que la restauration scolaire (position clairement anti-industrielle), les espaces verts (protection de la faune et la flore) etc…

Le parti animaliste reconnaît, comme la France (art. L214 -1 et suivants du code rural) que l’animal est un être sensible ayant des intérêts et impératifs biologiques propres.

Ce parti promeut cinq valeurs fondatrices pour la cause animale, développés dans sa charte :

« La Justice : Une société juste implique que les intérêts des animaux soient pleinement pris en compte dans le cadre des interactions entre les humains et les animaux.

La Compassion : Une société de concorde repose sur la compassion et l’éthique, institutions et citoyens doivent y concourir.

La Liberté : Une société libre implique de garantir que chaque individu puisse être le sujet de sa propre vie. Lorsqu’un conflit intervient entre la liberté de deux individus, il doit être résolu en vertu d’un principe de proportionnalité de l’atteinte portée à cette liberté.

La Responsabilité : Une société responsable s’assure que les institutions, les organisations et les citoyens répondent de leurs actes et prennent en compte dans leurs décisions et actions l’ensemble des individus concernés, présents et futurs.

La Durabilité : Une société durable veille à un partage équitable des espaces terrestres, marins et aériens entre tous les individus, humains et animaux, ainsi qu’à leur accès pérenne aux ressources. Elle constitue et préserve un patrimoine commun aux humains et aux animaux. »

C’est un parti modéré, qui est fondé sur la liberté de choix individuelle et la sensibilisation de tous à la cause défendue. Vous ne verrez ni communication agressive ou action violente dans la démarche animaliste qui est par nature pacifiste et démocrate.
Le Parti Animaliste prône la « Compassion » c’est-à-dire le sentiment par lequel on est porté à percevoir ou ressentir la souffrance des autres, et poussé à y remédier. En mettant clairement la question animale au sein du débat politique la volonté est de faire connaitre la souffrance des animaux (souvent cachée, tue ou moquée), pour s’y opposer et la faire cesser.

Le programme de Fontenay Demain propose une réelle politique locale pour faire avancer la cause animale en voici quelques-unes :

Institutionnelle :
Création d’une délégation spécialement dédiée à la cause animale, l’élu en charge aura pour mission de veiller à ce que toutes les décisions municipales prennent en considération le bien-être animal. Il devra aussi veiller à la mise en place et le fonctionnement de la cellule municipale « SOS animaux », constituée notamment d’un numéro de téléphone, mail ou application mobile dédiés au signalement des actes de maltraitance sur le territoire de la commune et aux suivis des dossiers.

La restauration collective :
– Juste après l’élection de Laurent Vastel en 2014, il a mis en place le « repas de substitution unique végétarien » dans les écoles. Ce repas est proposé aux enfants dont les convictions religieuses imposent des restrictions alimentaires mais aussi aux enfants végétariens. C’est un choix laïque et respectueux de la cause animale.
– Il y a un an, les délégués des enfants à la commission des menus ont demandé la mise en place d’un repas hebdomadaire végétarien, ils ont été instauré en avril 2019.
– Parallèlement l’origine des produits a été améliorée : augmentation de la proportion de produits bio.

Objectifs 2020-2026 :
2023 : 100% bio et circuits courts !
– Continuer la sensibilisation au « bien manger »,
– Continuer et élargir l’offre végétarienne en proposant des repas soucieux de l’équilibre alimentaire et gustatif.
Zéro plastique et suremballage (le plastique dans la nature tue des milliers d’animaux chaque année)

Respecter les animaux et sensibiliser :
Interdisant l’installation de cirques détenant des animaux sauvages.
– Mise en place de classe découverte et ateliers ludiques de découverte et de sensibilisation aux animaux, car le respect de la vie fait partie intégrante de l’apprentissage dès le plus jeune âge.
– Création d’une mini-ferme refuge éducative au parc St Barbe, pour offrir à nos enfants urbains un contact respectueux des animaux de la ferme dans un espace agencé pour la tranquillité animale.

Vivre en harmonie en ville avec les animaux :
Création d’ilots de fraicheur par la végétalisation pour le bien être des habitants mais servant aussi d’habitat pour les petits animaux urbains et les insectes pollinisateurs.
– La mise en place de « pigeonnier contraceptif ». La mise en place de pigeonnier contraceptif permet de réduire durablement le nombre de pigeon sans menacer les autres espèces essentielles à la biodiversité en ville. Cette mesure peut être utilisée aussi sur les perruches vertes qui affament les espèces locales.
– Installation de Cani-crotte.
– Agir pour ouvrir les transports aux animaux (tenus en laisse et muselés si nécessaire ou dans un panier fermé et surtout rappel de la législation pour les chiens d’assistance/chien d’aveugle)

Aider les associations locales
– Un soutien actif aux associations locales de défense de la cause animale (mise à disposition de locaux pour le matériel, espace de communication (pour faire connaitre l’association et favoriser recrutement de bénévoles, ainsi que les recherches de familles d’accueil et d’adoptants…) soutien financier pour les vaccinations et soins)
– Mise en place d’un service ou soutien d’une association permettant la prise en charge des animaux domestiques lors de l’hospitalisation de leurs maîtres.
– Mise en place d’un dispositif local pour les animaux trouvés en partenariat avec les vétérinaires afin de retarder la prise en charge par la fourrière de l’animal perdu.

A titre personnel, je suis convaincue que celui qui est capable d’éprouver de la compassion pour un animal révèle son humanité envers l’animal comme envers l’homme.

Je crois sincèrement qu’avec un peu d’effort de chacun, on peut améliorer la condition animale, car le vivant fait partie de notre monde, le respecter et le préserver est pour moi une nécessité et fait partie intégrante du respect de la planète que nous partageons.

Si vous souhaitez plus de renseignements n’hésitez pas à me contacter via l’adresse mail de la liste : Fontenayauxrosesdemain@gmail.com

Cécile Collet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s