Les comptes apocalyptiques de M. MERGY

Dans une récente publication, M. Mergy fait état de ce qu’il croit être les projets de constructions attribués à l’équipe actuelle en charge de la Ville.

La méthode de comptabilisation est surprenante puisqu’elle affirme que 2125 logements sont ou seront livrés considérant comme acquis que tous les projets aboutiront alors que leur état d’avancement est plus ou moins mûr ou simplement à l’étude ce qui ne signifie nullement qu’ils verront le jour.

Nous pouvons nous étonner toutefois :

  • Il nous est reproché d’avoir accordé des permis de construire à des bailleurs sociaux et d’avoir en projet un programme avec le bailleur OSICA bien connu à Fontenay (soit environ 110 logements en locatif ou accession sociale à la propriété). Preuve que nous nous soucions bien du logement de toutes les catégories de Fontenaisiens en proposant des modes diversifiés de logements en adéquation avec les moyens de chacun,

  • Il nous est aussi reproché de « combler la dent creuse » de la rue de Verdun alors qu’ils sont à l’origine de l’attribution d’un permis de construire jugé illégal par le tribunal administratif au lendemain des élections de 2014,

  • De reprocher à la RATP de s’interroger sur le devenir de ses réserves foncières. Par le Directeur de SNCF Immobilier dont c’est le métier de « gérer et valoriser le patrimoine foncier et immobilier du groupe SNCF », cela ne manque pas de piquant ! Il n’y a aucun projet de construction de logements à cet emplacement.

  • Comptabiliser un projet rue des Bénards alors que le permis de construire a été refusé en juillet 2019.

Rappelons que la loi ALUR, défendue par Mme Duflot, ministre EELV sous la présidence de M. Hollande, nous impose dans le cadre du SDRIF, la construction de 1.500 logements d’ici 2030.

Tel est notre engagement car nous avons un principe : Respecter la loi dans tous les domaines !

 

Les élucubrations de Gilles Mergy

Les Allégations de campagne de Gilles Mergy

La réalité depuis 6 ans avec Laurent Vastel

Une révision du PLU pour limiter les excès de constructions et préserver les espaces verts

Notre PLU est le plus vert du 92. La Préfecture l’a, même, jugé pas assez « densificateur ».

Nous avons créé un nouveau parc public, une roseraie, arboré la rue Boucicaut et végétalisé 30% de la place de Gaulle…

Le PLU est, d’ores et déjà, en cours de révision avec VSGP pour renforcer la protection des zones pavillonnaires.

Nous défendrons une politique de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Nous avons réalisé plusieurs millions d’euros de travaux dans les bâtiments publics générant une baisse de nos consommations de l’ordre de 15% (en volume).

Les véhicules municipaux sont progressivement remplacés par des véhicules électriques

Un budget sans augmentation d’impôts

La loi de finances pour 2020 interdit toute augmentation des taux d’imposition. La TH sera supprimée pour 58% des Fontenaisiens à fin 2020 et supprimée pour tous en 2023.

M. Mergy n’a-t-il pas augmenté de près de 20 % les impôts locaux entre 2008 et 2014 malgré les recettes exceptionnelles perçues !

Préservation des arbres existants et en planter de nouveaux

Exactement ce que nous avons fait. Les arbres abattus étaient malades ou dangereux. Il y a plus d’arbres à la fin de notre mandat qu’au début avec une plus grande diversité d’essence favorisant la biodiversité !

Nous proposons un arrêté municipal pour interdire le glyphosate

Hors compétence de la municipalité et donc sans effet car l’utilisation est déjà interdite pour les collectivités locales (depuis le 01/01/2017) et les particuliers (depuis le 01/01/2019). La ville n’en utilise plus depuis plusieurs années avant même l’entrée en vigueur de l’interdiction légale.

Conserver l’équilibre actuel pour permettre à chacun de trouver un logement abordable

La loi SRU impose 25% de logements sociaux, il y en a plus de 40% à Fontenay. Les attributions actuelles de logements ne bénéficient pas aux Fontenaisiens comme nous avons pu le constater lors de nos rencontres avec les Fontenaisiens.

Faudrait-il encore que ces logements soient décents et sains (amiante aux Blagis connue depuis 2007 sans réaction de l’équipe en place).

Nous préconisons une mixité intelligente par de l’accession sociale à la propriété, des programmes mixtes et la rénovation du parc social existant.

Nous défendons un centre-ville dynamique, majoritairement piéton et cyclable

Un centre-ville inaccessible pour la plupart des Fontenaisiens et la mort du commerce assurée.

Cela témoigne du dogmatisme idéologique de cette liste composée d’habitants issus de la classe aisée résidant en centre-ville pouvant donc se passer de voiture…

Nous avons entrepris une rénovation importante du centre-ville (rénovation des places, de la rue Boucicaut) en vue d’en faire des lieux de convivialité et d’animation favorisant l’implantation de nouveaux commerces. La création de parkings souterrains permettra de libérer de l’espace en surface.

Nous voulons un plan vélo

Une concertation a été entamée avec l’ensemble des parties prenantes et pas seulement avec une seule association non représentative de la population dans le but d’aboutir à un plan mobilité qui n’exclut aucune catégorie de la population, la ville appartenant à tous.

Associer les habitants sur la totalité du projet

Chaque projet a donné lieu à une consultation citoyenne avec vote.

Favorables à la ZFE

La ZFE a déjà été votée par l’autorité compétente. Cette proposition ne prend pas en considération la population la plus démunie ne pouvant acheter un nouveau véhicule. C’est une proposition qui favorisera l’exclusion de nos concitoyens les plus fragiles

Mettre fin au cumul des mandats

Le maire actuel dispose de 2 mandats (maire + conseiller départemental). Les deux autres fonctions découlent de sa fonction de maire.

Il est au contraire important que le maire soit présent dans les autres instances territoriales (territoire, département, MGP) pour défendre les intérêts de la ville comme cela a été le cas durant les 6 dernières années pour se tenir informé des projets pouvant nous concerner et défendre les nôtres, notamment du point de vue financier.

Nous proposons de rétablir le nombre de places de 2014, en recréant 60 places

L’offre municipale en accueil collectif en 2014 était de 197 places. A ce jour, nous avons 203 berceaux. Avec la rénovation de la crèche allée Fleurie, nous compterons 66 berceaux supplémentaires. Nous sommes prêts pour lancer le dossier technique. Dans le cadre de la rénovation du quartier des Paradis aux Blagis, nous augmenterons la capacité d’accueil de la crèche Petit Paradis soit + 20 berceaux.

Nous ferons de la jeunesse une priorité du prochain mandat

6.7 M€ ont été investis dans les structures dédiées aux jeunes soit plus de 15% des dépenses d’investissement réalisées durant la mandature

Nous voulons donner à chaque petit Fontenaisien l’opportunité de profiter de classes découvertes

La municipalité apporte un soutien à tous les projets proposés par les écoles. En ce qui concerne les classes de découvertes, plusieurs classes partent chaque année mais les contraintes d’organisation des déplacements imposées par le contexte actuel ont naturellement limité les demandes.

Nous ferons des audits énergétiques.

Un effort particulier a été réalisé tant dans les travaux de rénovation des bâtiments que dans les économies d’énergie et de consommation d’eau notamment (mise en place d’alerte antifuite pour éviter les fuites comme celle à l’école du Parc durant la précédente mandature.

Nous proposons de financer de manière égale chaque enfant scolarisés à Fontenay.

En violation de la loi, l’équipe précédente n’a pas contribué au financement de l’Ecole St Vincent sous contrat d’association. Nous avons mis fin à un litige portant sur plus de 360 k€ en transigeant sur une indemnité de l’ordre de 130 k€.

Nous défendons une gestion sobre de la ville.

Sans doute la raison pour laquelle le montant des indemnités des élus était supérieur dans le précédent mandat !

Nous souhaitons garder le conservatoire pour servir aux Fontenaisiens d’aujourd’hui et de demain.

Le projet Soubise consiste à un usage mixte profitant à l’ensemble des Fontenaisiens par l’implantation d’entreprises dans les locaux et la création d’une salle municipale. La rénovation de l’espace et des environs sera financée par la vente des locaux, la Mairie conservant juridiquement la maîtrise de l’espace.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s