La sécurité : grande absente du programme Mergy

Prolixe sur le versant vert de son programme, green washing oblige, on est bien en peine de trouver des propositions convaincantes pour la sécurité à Fontenay aux Roses dans la petite bible verte largement diffusée.

La sécurité n’est pas vraiment une priorité pour Gilles Mergy

Depuis 6 ans en conseil municipal, les votes de l’ancien adjoint PS de Pascal Buchet sont éclairants : contre l’aménagement d’un nouveau poste de police, contre l’armement des policiers municipaux, au moment où ils étaient des cibles régulières des terroristes. Contre le renforcement des effectifs, contre encore l’installation par le maire actuel des caméras de vidéoprotection, qu’il ne compte garder s’il est élu que pour la vidéoverbalisation des automobilistes Fontenaisiens.

Nos policiers nous ont permis de réussir le confinement, nous permettent de vivre dans une des villes les moins touchées par la criminalité du territoire, contrairement à nos voisines (lire l’excellent article du Figaro sur la comparaison Sceaux/Fontenay). Cette police municipale qui a été le parent pauvre pendant 20 ans sous Buchet-Mergy, sous équipée, travaillant dans des locaux étriqués et inadaptés.

Une police municipale qui assume chaque année plus de missions de prévention et de répression, y compris des tâches nouvelles comme la prévention des abus de faiblesse chez les personnes âgées, la lutte contre les violences faites aux femmes ou la lutte contre les incivilités, qui participe à l’éducation à la prévention routière de nos enfants avec le permis vélo.

Elle constitue aujourd’hui une véritable police de proximité avec une extension des horaires qui permet des rondes tous les jours jusqu’à 1 heure du matin. Une équipe de qualité qui a réalisé plus de 2300 interventions en 2019 : secours à victimes, vols, rixes, agressions, tapages, interpellations, dispersions de regroupements à l’origine de nuisances, ivresse sur voie publique, voitures épaves… souvent en lieu et place de la police nationale dont les moyens sur le territoire n’ont cessé de diminuer ces dernières années.

La vidéoprotection, dont l’efficacité n’est plus contestée sauf par les amis écologistes de monsieur Mergy, doit être développée avec les moyens techniques et humains nécessaires et non dévoyée de sa mission de protection pour devenir un outil de flicage des automobilistes. Les moyens nécessaires à une deuxième patrouille aux heures sensibles et au renforcement du plan tranquillité vacances, vrai succès de ces dernières années qui a contribué à faire baisser les cambriolages sur la ville durant les vacances, doivent être mis en œuvre et font partie du programme de Laurent Vastel.

La sécurité doit impérativement rester une priorité assumée et déterminée du prochain maire. Parce qu’elle est la première condition de la liberté des citoyens, de l’égalité des chances, valeurs qui fondent notre république et nous permet de jouir de nos droits fondamentaux, en toute Fraternité.

A l’évidence, si Mr Mergy est élu, on peut s’attendre à une baisse rapide de la tranquillité qui fait le charme de notre ville, et à l’insécurisation des plus fragiles et des plus âgés.

Vous l’aurez compris, je vote Laurent Vastel

 

Jean-Claude Porcheron, Membre du comité de circonscription Les républicains

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s