Commémoration du 11 novembre : un hommage bafoué

Ce mercredi 11 novembre 2020 se tenait à Fontenay-aux-Roses, comme dans toutes les communes de France, la commémoration de la grande guerre 1914-1918. Un moment solennel d’unité nationale face à notre Histoire.

C’est dans un contexte inédit que cet hommage s’est déroulé : plan Vigipirate à son degré maximum, re-confinement COVID, protocole et instructions du Préfet plus que stricts, toutes les villes de France ainsi que l’Élysée ont dû se résigner à une cérémonie très restreinte, non en symbole mais bien en nombre de personnes présentes, ne permettant pas une union de la population telle que nous l’avons connue jusqu’alors. Hormis M. le Maire, représentant de tous les Fontenaisiens, Mme Bekiari, élue au devoir de Mémoire, et M. Lafon, élu au jumelage, aucun élu de la majorité ou de l’opposition n’ont été conviés à assister à cette cérémonie, conformément au protocole préfectoral.

M. Mergy, chef de file de l’opposition, élu de la République, avait été prévenu et semblait avoir accepté ce principe. La commémoration du 11 novembre est normalement un temps de respect, au-delà des partis politiques et des idéologies.

Mais nous avions oublié à quel point M. Mergy avait besoin d’exister et à quel point son envie d’être maire à la place du maire, pourtant élu légitimement et démocratiquement par les Fontenaisiens, était prégnante. Prégnante au-delà du raisonnable et du respect de la loi et des symboles de la République.

En effet, M. Mergy a pris la liberté d’organiser sa propre commémoration, appelant au regroupement (!), en présence de plusieurs personnes que les Fontenaisiens ne connaissent pas, en dépit de toutes les règles sécuritaires et sanitaires en vigueur à ce jour, et ce sans aucune légitimité.

Alors que les Français font l’effort depuis des semaines de respecter le confinement, sacrifient leur liberté de circuler, voire de travailler, leurs liens familiaux et sociaux, M. Mergy se permet d’enfreindre la loi et les consignes du Ministère de l’Intérieur par une manifestation illicite sur la voie publique en infraction totale avec les dérogations admises.

M. Mergy, par son acte, bafoue l’unité nationale, la représentation nationale, le respect des règles édictées par le gouvernement, va jusqu’à manipuler des militaires, organiser des mises en scène politiques grotesques et ce dans un seul but : exister.

C’est une faute grave, inconsciente, une récupération politique honteuse.

M. Mergy ose parler d’opposition constructive et apaisée, nous envoie des chartes de bonnes pratiques qu’il n’applique pas lui-même, est le roi des leçons de morale en matière de démocratie ! Mais cette mascarade politique nous montre son vrai visage. Jusqu’où est-il prêt à aller pour être au-devant de la scène politique ? Et les élus qui le soutiennent étaient-ils d’accord avec cette désobéissance manifeste des consignes en vigueur ?

L’équipe Fontenay Demain

Une réflexion sur “Commémoration du 11 novembre : un hommage bafoué

  1. Il y a eu une belle cérémonie que j’ai suivi sur internet, Bravo M VASTEL

    par contre, je ne comprends pas trop cette manifestation?

    Pourquoi M Ribatto semble-t-il lire un discours? A quel titre?
    C’est au Maire de faire cela, et que je sache ni M Ribatto, ni M Mergy ne sont maires?

    étrange comportement qui appelle peut-être plus d’explications de la part de ces messieurs.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s