Un pompier pyromane à la réunion de quartier Ormeaux-Renards

Comme exprimé dans notre dernière Tribune sur le Fontenay Mag (page 30), nous avons eu plaisir le 19 octobre dernier de nous retrouver « en présentiel » avec les habitants du quartier Ormeaux-Renards où nous avions prévu de parler de l’actualité du quartier : un point sur les projets menés par la municipalité, faits, en cours et à venir, un point sur le diagnostic en marchant fait le jour même, puis un temps d’échanges et de questions diverses.

Nous savions qu’il y aurait des questions sur l’emplacement de la future antenne relais prévue près des terrains de tennis, c’est pour cela que M. le Maire avait dès fin septembre pris contact avec les coordinateurs des comités d’habitants pour l’organisation d’un comité thématique sur ce sujet : entre besoin de couverture réseau et refus de nouvelles antennes, quelle position pour notre ville ? Ce besoin de concertation est essentiel : nous avons d’ailleurs pu constater lors de la réunion publique des divergences très fortes entre les habitants.

Nous avions eu vent d’une pétition qui pouvait se préparer : nous espérions qu’elle serait l’émanation spontanée des riverains concernés, ce qui est parfaitement entendable, mais non… Comme toujours l’adresse et le contact d’un opposant politique sont sur la pétition. Il en est même co-signataire…

Ce qui est singulier c’est que cet opposant est M. Faye, adjoint à l’urbanisme de M. Vastel de 2014 à 2017, passé ensuite à l’opposition. C’est lui qui en 2015 a répertorié cet emplacement comme possible pour l’installation d’une antenne. Quelle drôle de posture aujourd’hui que de faire une pétition contre sa propre recommandation de l’époque…

Evidemment M. Mergy et Mme Brobecker ont suivi benoitement le mouvement, tant que c’est contre le Maire, c’est bon à prendre.

Ce n’est pas la première fois que cela arrive : en 2016, M. Faye est allé expliquer à de nombreux riverains de la rue d’Estienne d’Orves que « la municipalité » allait revoir l’alignement de la rue pour élargir les trottoirs et donc détruire leurs clôtures et grignoter leurs jardins. Puis d’aller les revoir en grand sauveur pour dire qu’il a empêché cette action. Tout cela dans le dos du Maire bien sûr, et faisant fi de toute vérité.

Pourquoi une telle logique de pompier pyromane ? Sans doute pour montrer une « utilité » mais aussi afin de faire du « phishing » politique, c’est-à-dire de la pêche aux coordonnées…

Sympathique de pouvoir récupérer si facilement via la pétition des centaines d’adresses mails et adresses physiques pour proposer de s’inscrire à des newsletters édulcorées de fausses infos, faire du porte-à-porte ciblé (oui c’est vous la cible), vous inviter presque nominativement à des réunions publiques de propagande… nous avions déjà plus largement dénoncé ces pratiques dans cet article sur les « fakenews ».

Les réactions et appropriations fausses ne se sont pas fait attendre, admirez le travail :

Et vous voilà pêché comme un poisson, soigneusement rangé dans leur fichier client qui n’a rien à envier à une entreprise privée dont ils ont pourtant « la haine » des procédés. Puis le numérique est pratique : une fois « le plein » fait, des centaines de faux comptes et de non-fontenaisiens viendront alimenter le nombre de signataires, le tour est joué, toujours le même.

Nous en profitons pour remercier entre autre Laurence de Poulx, l’Anonyme de Marseille, Lucienne de St Trivier de Courtes, Amélie de Tralee, Franck de Clermont-Ferrand, Agnès de Malves en Minervois d’avoir donné leur opinion sur la couverture réseau de Fontenay-aux-Roses : grâce à eux, la pétition a voyagé jusqu’en Amérique latine, participant au « rayonnement » de notre ville.

Nous avons déjà vu ce genre de pétition contre un projet de réhabilitation avec construction au fond de la place de Gaulle, contre le projet des Blagis, contre le projet de la place de la Cavée et plus récemment contre le projet de rénovation et mutualisation de notre cuisine centrale : regardez les organisateurs, ce sont toujours les mêmes… Avec toujours les mêmes partis politiques derrière : PS et EELV. D’ailleurs nous avons pu voir pour ces derniers une affiche relatant le « parcours client » que vous devez suivre. A méditer…

A bientôt dans les rues de Fontenay !

L’équipe Fontenay Demain

Une réflexion sur “Un pompier pyromane à la réunion de quartier Ormeaux-Renards

  1. J’étais présente à cette réunion et j’ai été choquée par l’aggressivité de certains envers le Maire de Fontenay.

    on peut ne pas être d’accord mais le respect s’impose toujours non seulement par rapport à la fonction de maire mais aussi pour que le débat reste apaisé

    Les rancoeurs de certains sont dérangeantes parce qu’ils monopolisent la parole et étouffent de ce fait ceux ou celle (comme moi!) qui du coup n’osent plus parler

    merci à M VAstel pour les informations partagées

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s